Success story: Yatout, des prix “chocs”, à l’enseigne “chic”

Vingt ans après sa création, Yatout se déploie sur plus de 60 magasins à travers le royaume. Si l’enseigne n’est plus à présenter, sa vocation première, les petits prix, tombe graduellement aux oubliettes. Récit d’une ascension “sociale”.

Par

Yatout compte 250 employés répartis entre la centrale d’achat et 27 magasins, dont 15 Yatout Home et 1 site 
de e-commerce. Crédit: YATOUT

C’est dans les détails que l’on essaie de faire la différence”, nous explique Anas Bennis, membre de la famille Bennis et directeur marketing et commercial au sein de Yatout. En visitant le magasin Yatout Home à Aïn Sebaâ, grand espace dédié au mobilier de maison, nous découvrons l’esprit derrière le repositionnement de la marque. Yatout, c’est avant tout un nom devenu populaire au fil du temps grâce notamment aux nombreux magasins franchisés répartis dans les grandes villes du Maroc.

De père en fils

Si l’aventure Yatout a vu le jour il y a près de 20 ans, c’est en 1957 que Abdelkader Bennis, patriarche du clan, originaire de Ksar El Kébir, déblaie le chemin pour ses descendants en créant sa propre entreprise de commerce et de négoce. L’affaire, reprise par ses fils en 1987, se démarque par la création de la première unité…

article suivant

L'artiste marocain Abdeladim Chennaoui n'est plus