La nouvelle ministre du Tourisme Nadia Fettah intègre le bureau politique du RNI

La nouvelle ministre du Tourisme Nadia Fettah intègre le bureau politique du RNI

Le parti de la Colombe, qui tenait ce week-end un meeting à Tanger, a officialisé l’adhésion de la nouvelle ministre du Tourisme Nadia Fettah Alaoui dans son bureau politique.

Par

Nadia Fettah Alaoui, nouvelle ministre du Tourisme. Crédit: Lorenzo Salemi/SAHAM

Si à sa nomination, elle incarnait la technocratisation et le sang neuf voulus par le roi, elle a désormais été repeinte aux couleurs du RNI. Nadia Fettah Alaoui, première femme à occuper le poste de ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, est désormais officiellement membre du bureau politique du Rassemblement national des indépendants (RNI). Son adhésion a été officialisée le 18 octobre par le parti qui tenait un meeting avec ses militants à Tanger, indique un communiqué du RNI.

Le bureau politique a également félicité Aziz Akhannouch, Mohamed Benchaâboun et Moulay Hafid El Alami pour la confiance qui leur a été renouvelée, après leur reconduction aux postes de ministres”, précise le communiqué du parti.

Nadia Fettah Alaoui compte un parcours de 22 ans dans le consulting, la finance et l’assurance. Diplômée de HEC Paris, elle débute sa carrière en tant que consultante chez Arthur Andersen, avant de gérer Maroc Invest Finance Group jusqu’en 2005, date à laquelle elle rejoint le groupe Saham. “J’ai eu la chance de travailler dans le secteur des assurances. J’ai été tentée ensuite par le secteur de l’investissement et j’ai travaillé pour un fonds d’investissement maghrébin qui est devenu un fonds panafricain”, a fait savoir la ministre dans un entretien accordé le 14 octobre dernier à la MAP. “Depuis environ 15 ans, j’ai rejoint Saham Assurance […] qui est parti à la conquête du continent africain, où nous avons pu déployer un réseau intéressant qui a porté haut les couleurs de notre pays et contribué à construire une stratégie gagnant-gagnant avec plusieurs pays africains”, a-t-elle encore rappelé.

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc « tel qu’il est » a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Affaire Touria : le semsar, deux policiers et un autre suspect devant la justice

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.