Une bataille gagnée, le combat continue

Une bataille gagnée, le combat continue

Par Fatym Layachi

Tu as du mal à comprendre le monde en ce moment. Tu ne sais pas si c’est la lune qui déstabilise, si c’est le dérèglement climatique ou si c’est juste une sorte de déséquilibre ambiant sans raison particulière. Et comme tout semble de plus en plus anxiogène, ça fait des semaines que tout le monde autour de toi semble préoccupé de prolonger l’été avec un certain acharnement.

Entre les mariages, les festivals, les journées à la plage et les apéros sunset, tu as l’impression de vouloir rester dans un tourbillon festif et léger pour ne surtout pas avoir à plonger dans cette rentrée. Finalement, tu te dis qu’à défaut de pouvoir partir, la fuite en avant reste une solution efficace pour ne pas déprimer et finir par avoir des idées complètement noires.

Mais ça y est, la nouvelle est tombée: Hajar Raissouni, son fiancé et l’équipe médicale ont été graciés. Ils ne dormiront plus en prison. C’est indiscutablement une bonne nouvelle. Toi, tu ne peux pas t’empêcher de te réjouir. Autour de toi, tout le monde n’est pas unanime. Il...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Après la grâce royale, soulagement et appels à “continuer le combat”

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.