Ramzi Boukhiam: “A Taghazout, vous avez l’impression d’être à Bali”

Ramzi Boukhiam: “A Taghazout, vous avez l’impression d’être à Bali”

DR

Smyet bak ?

Mohamed.

Smyet mok ?

Joeke van Beijeren.

Nimirou d’la carte ?

Il faut que je la trouve déjà… Voilà : 480814.

Vous êtes le premier sportif marocain qualifié pour les JO 2020, vous vous y attendiez?

En allant à la compétition, je savais ce qu’il fallait que je fasse pour être qualifié et que je devais me battre. J’avais déjà battu mes concurrents, je savais donc que c’était possible, mais je ne m’y attendais pas non plus.

Le surf va faire son entrée pour la première fois aux Jeux Olympiques et vous êtes le premier sportif marocain à décrocher votre billet pour 2020. C’est une claque pour les athlètes des autres disciplines, non?

Pas du tout ! Au contraire, je trouve que c’est une bonne chose pour le Maroc. Nous avons 3500 kilomètres de côtes avec des vagues de fond. Le surf commence à exploser chez nous. Il y a des régions comme Taghazout qui vivent à fond...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Affaire Touria : le semsar, deux policiers et un autre suspect devant la justice

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.