Une épopée au cinéma, le déluge de Mohamed Melehi... les sorties de la semaine

Epopée palpitante

Cinéma. Il était une fois l’histoire d’un prince du Levant qui n’en était pas un. Il s’appelle Domingo Badia, travaille dans l’armée espagnole sous le règne de Charles IV, ne connaît pas un traître mot d’arabe, mais a pourtant réussi à se faire passer pour un descendant de la dynastie des Abbassides à des fins géopolitiques. Ce qui devait être un projet d’exploration “scientifique” de l’Afrique s’est transformé en tentative de putsch contre le sultan alaouite Moulay Slimane.

De sable et de feu raconte l’histoire de Ali Bey El Abbassi, faux prince abbaside.Crédit: DR

Happé par l’histoire d’ Ali Bey El Abbassi, le réalisateur maroco-malien Souheil Ben Barka l’a portée au grand écran. Le résultat est discutable, tant au niveau esthétique qu’au niveau de la construction du récit, mais on retiendra qu’il a dépoussiéré l’épopée d’un homme qui a marqué son temps, tout en traversant l’Histoire (presque) en silence. Dans De sable et de feu Badia croise le chemin…
article suivant

Le “maestro” Ennio Morricone a tiré sa révérence