Métallurgie : La fédération croise le fer avec Maghreb Steel

Métallurgie : La fédération croise le fer avec Maghreb Steel

En réaction à l’activation de mesures de sauvegarde en faveur de Maghreb Steel, la Fédération des industries métallurgiques et mécaniques menace de saisir le Conseil de la concurrence et le tribunal administratif pour protéger un secteur qui bat de l’aile.

Par

“Les emplois à perdre dans l’industrie métallurgique et mécanique sont beaucoup plus importants que chez Maghreb Steel. Le secteur compte entre 85 000 et 100 000 emplois directs”, argumente le président de la FIMME. Crédit: TOUMI

Les métallurgistes sont bien décidés à batailler contre Maghreb Steel. Le 27 septembre dernier, le ministère de l’Industrie a annoncé l’application d’une mesure de sauvegarde provisoire sur les importations des tôles laminées à chaud.

La mesure consiste en l’imposition d’un droit additionnel ad valorem de l’ordre de 25% sur les importations de ce type de produit. En réaction, la Fédération des industries métallurgiques, mécaniques et électromécaniques (FIMME) a déclaré son intention de saisir le tribunal administratif et le Conseil de la concurrence pour faire annuler cette décision.

Cette mesure de sauvegarde ne fait qu’aggraver une situation de monopole de cet industriel (Maghreb Steel, ndlr), ce qui va engendrer de graves répercussions sur l’industrie mécanique et métallurgique”, s’indigne Tarik Aitri, le président de la FIMME. Pour ce dernier, Maghreb Steel aura la liberté d’appliquer “les prix qu’elle veut pour les tôles laminées à chaud, des prix déjà largement supérieurs en comparaison avec les marchés internationaux”.

Protéger l’amont sans l’aval

Pour le département dirigé par...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Affaire Touria : le semsar, deux policiers et un autre suspect devant la justice

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.