Remaniement ministériel : Mohamed Amekraz, un jeune en quête d'emplois

Remaniement ministériel : Mohamed Amekraz, un jeune en quête d'emplois

De la Chambre des représentants à l’Exécutif, en passant par la jeunesse du PJD, portrait de Mohamed Amekraz, 34 ans, nouveau ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle.

Par

Mohamed Amekraz, nouveau ministre de l’Emploi et de l’insertion professionnelle.

Il est le plus jeune ministre du nouveau gouvernement El Othmani. Moins de deux ans après son élection à la tête de la jeunesse du PJD, Mohamed Amekraz, 34 ans, hérite du ministère de l’Emploi et de l’insertion professionnelle. Il succède ainsi à son collègue au parti, Mohamed Yatim. Passé par la Chambre des représentants (élu sur la liste nationale du PJD/2011-2016), le jeune avocat du barreau d’Agadir est la seule incarnation du renouveau dans les rangs du parti de la lampe.

à lire aussi

En 2017, Mohamed Amekraz échoue aux élections législatives partielles de 2017. Dans la circonscription d’Agadir Ida-Outanane, il est battu par le candidat RNI, mais redore rapidement son blason en prenant la défense des jeunes de son parti poursuivis pour apologie du terrorisme après l’assassinat de l’ambassadeur russe en Turquie – graciés fin juillet 2017 par le roi à l’occasion de la fête du Trône. De quoi lui permettre de présider aux destinées de la Chabiba PJD à l’issue de son sixième congrès en février 2018, marqué par la présence d’Abdelilah Benkirane.

Comme son “héros national”, Mohamed Amekraz ne manque pas de taper sur le RNI. La dernière rixe en date remonte au 30 novembre dernier à Inezgan. Devant une audience acquise à sa cause, le secrétaire général de la jeunesse PJD soutenait que “ceux qui prétendent représenter un projet pour les Marocains en mettant 2021 comme horizon seront jetés comme des kleenex par ceux qui les manipulent”. Et de s’en prendre au leader du parti à la colombe, Aziz Akhannouch, au sujet du rapport de la mission parlementaire d’information sur la libéralisation du marché des hydrocarbures : “Qu’ils sortent pour nous expliquer à quoi correspondent les 17 milliards de bénéfice indu estimé par les parlementaires. Et si le Parlement ment, il devra être dissous”, rapporte Hespress. Avec l’intégration d’Amekraz au gouvernement, faut-il craindre pour la réconciliation du couple RNI-PJD ?

 

Pendant que vous êtes là…

Pour continuer à fournir de l’information vérifiée et approfondie, TelQuel a besoin de votre soutien à travers les abonnements. Le modèle classique de la publicité ne permet plus de financer la production d’une information indépendante et de qualité. Or, analyser notre société, réaliser des reportages et mener des enquêtes pour montrer le Maroc “tel qu’il est” a bel et bien un coût.

Un coût qui n’a pas de prix, tant la presse est un socle de la démocratie. Parce qu’à TelQuel nous en sommes convaincus, nous avons fait le choix d’investir dans le journalisme, en privilégiant l’information qui a du sens plutôt que la course aux clics. Pour cela, notre équipe est constituée de journalistes professionnels. Nous continuons aussi à investir dans des solutions technologiques pour vous offrir la meilleure expérience de lecture.

En souscrivant à une de nos formules d’abonnement, vous soutenez ces efforts. Vous accédez aussi à des avantages réservés aux abonnés et à des contenus exclusifs. Si vous êtes déjà abonné, vous pouvez continuer à encourager TelQuel en partageant ce message par email


Engagez-vous à nos côtés pour un journalisme indépendant et exigeant

article suivant

Cigarettes électroniques : bientôt une augmentation du prix des liquides ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.