Meriem Zairi, couteau suisse de l’investissement

Vice-présidente actuelle de la Confédération générale des entreprises du Maroc et directrice générale MENA du fonds d’investissement SEAF, Meriem Zairi cumule expertise de haut niveau et engagement en faveur du renforcement du tissu entrepreneurial au Maroc. Une manager engagée pour la start-up.

Par

Le meilleur des deux mondes

Tu aurais fais une avocate parfaite”. C’est ce que le père de Meriem Zairi, lui-même avocat, ne manque jamais de lui répéter. Sa prolixité, son intérêt pour la complexité et son esprit synthétique sont, selon le patriarche en robe, les qualités essentielles afin d’exceller dans l’art de la plaidoirie. Yassine Toumi La mère de Meriem Zairi, qui exerce dans les métiers de la communication, l’a biberonnée au pragmatisme. Tous deux, à des années-lumière du monde financier, ont pourtant contribué à faire de Meriem Zairi ce qu’elle est aujourd’hui, un couteau suisse de l’investissement. “J’ai eu la chance de grandir dans un environnement qui était intellectuellement très ouvert et qui donnait les opportunités de pouvoir aller chercher sa propre voie. C’est la chance que j’ai eue avec…

article suivant

Le Maroc renoncera-t-il au traitement à la chloroquine ?