La Chica, au-delà de l’électro

La Chica, au-delà de l’électro

Durant l’édition 2019 de Rock en Seine, tout le monde n’avait d’yeux que pour les têtes d’affiche, somme toute excellentes, que sont Aphex Twin, Major Lazer ou encore Jorja Smith. TelQuel s’est pour sa part entiché de l’électro atypique de l’artiste franco-vénézuélienne La Chica.

Par

Sophie Fustec alias La Chica s’est fait connaître en 2015 à la sortie de son premier EP Oasis, qu'elle a autoproduit. Crédit: DR

Un soleil de plomb tape sur Paname en cette belle journée du 25 août et le public de Rock en Seine (RES), venu en grand nombre au joli parc Saint Cloud, s’échauffe pour le concert évènement de la troisième journée du festival français, celui de l’illustre artiste british de musique électronique Aphex Twin. La programmation de RES, ce sont de grands noms de la musique, mais aussi des artistes dits outsiders, peu ou pas connus, mais pas moins passionnants, comme La Chica.

La programmation de Rock en Seine, ce sont de grands noms de la musique, mais aussi des artistes dits outsiders, comme La Chica.Crédit: Olivier Hoffschir

Cette artiste franco-vénézuélienne s’est produite en début d’après-midi sur la petite scène des Quatre vents. En débardeur court de running noir, short de boxe blanc et baskets aux pieds, l’artiste a déployé un son électro atypique, qui se rapproche, toutes proportions gardées, des tonalités messianiques de l’Islandaise Björk, mais aussi des mélodies latentes...

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Chambardement politique en vue après le 1er tour de la présidentielle

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.