Après les Bahamas, l’ouragan Dorian se dirige désormais vers la Floride

Il vient à peine de quitter l’île de Grand Bahama, que Dorian s’avance déjà vers sa deuxième victime, la Floride. Dans l’Etat du sud-est des États-Unis, on commence déjà à sentir les effets de ce puissant cyclone.

Par

image satellite de l'ouragan dorian

Plusieurs millions d’habitants de Floride ont déjà été évacués. De fortes pluies et de possibles tornades ainsi que des risque de crues subites et d’inondation ont été annoncés, tôt ce matin, par le Centre national des ouragans américain (NHC).

L’ouragan a déjà dévasté une grande partie des Bahamas

Rétrogradé en catégorie 3, selon le dernier bulletin du NHC. L’ouragan Dorian a tout de même semé le chaos sur l’ile de Grand Bahama dans la nuit de lundi à mardi, faisant un total de cinq morts et d’importants dégâts matériels.

Le Premier ministre du pays, Hubert Minnis, a d’ailleurs évoqué lundi dans un tweet une « tragédie historique » qui touche cet archipel de 700 îles.

Ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène se produit. Depuis plus d’un siècle les ouragans frappent la côte est des États-Unis. Ces derniers sont de plus en plus fréquents et de plus en plus dévastateurs comme le montre l’infographie ci-dessous.

D’ailleurs, le dernier rapport du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prédit le pire : il fait état d’une tendance à l’intensification des phénomènes les plus violents avec le réchauffement climatique, entre autres les ouragans.

 

article suivant

Les journalistes Omar Radi et Imad Stitou poursuivis en état de liberté provisoire