Startups: OCP source son innovation à la racine avec le programme Impulse

Startups: OCP source son innovation à la racine avec le programme Impulse

Après un partenariat entre OCP, l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir et l'accélérateur américain MassChallenge, le programme « Impulse » voit le jour pour booster les startups marocaines et internationales dans le domaine de l’agritech, des biotechnologies, des nanotechnologies et les technologies minières.

Par

Lancement du programme d'accélération de startups "Impulse" en partenariat avec MassChallenge, OCP et l'Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir. Crédit: OCP

De l’accompagnement, du financement, des marchés et la volonté de faire naître les entreprises qui relèveront les challenges écologiques et industriels de demain à travers l’innovation. Telle est l’ambition du programme Impulse, fruit d’un partenariat scellé entre OCP, l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguérir (UM6P) et l’accélérateur américain MassChallenge, “conçu pour renforcer le dispositif d’innovation du Groupe OCP”, et lancé le 26 juin.

Impulse est un programme d’accélération de 12 semaines, à destination des startups marocaines et internationales œuvrant dans la chaîne de valeur d’OCP : l’Agritech, les biotechnologies, les nanotechnologies et les technologies minières.

Les trois parties impliquées entendent ainsi faire bénéficier les startups de leurs écosystèmes, à savoir leurs infrastructures, leurs réseaux professionnels, leurs conseils et leurs financements.

Si Impulse est aussi ouvert à la participation d’autres éléments de l’“écosystème entrepreneurial marocain”, OCP, l’UM6P et le réseau MassChallenge encadreront le programme avec leurs experts, mentors et coach. Ces derniers ne prendront pas nécessairement de participation dans les projets, mais OCP et l’UM6P sont appelés à permettre l’accès à des opportunités d’affaires via leurs réseaux.

Quant au partenaire MassChallenge, “il apportera un savoir-faire, des ressources et une connectivité mondiale, tout en présentant une culture en phase avec les objectifs recherchés : recherche d’impact et organisation à but non lucratif,” précise Reda El Andaloussi, conseiller de l’UM6P et fondateur de Waves Ventures (société de consulting spécialisée dans l’accompagnement des entreprises pour leur “démarrage, croissance et transformation”, NDLR).

Le but affiché du programme est de “préparer la création d’un consortium d’entreprises qui soutiendra les activités d’un pôle d’innovation basé au Maroc, à la fois multisecteur et centré sur les défis africains”.

Dans son rôle historique, le groupe OCP agit comme un catalyseur dans l’écosystème marocain et africain, sur les problématiques liées à l’éducation et à l’entrepreneuriat,” affirme Reda El Andaloussi. “En outre, cette initiative consiste à sourcer des innovations pour faire évoluer ces produits et services, en ligne avec sa mission, qui consiste à sécuriser la cause alimentaire mondiale, dans un contexte où le nombre croissant de la population mondiale fait face à une réduction des terres arables disponibles,” poursuit-il.

Le programme est ouvert à tous les entrepreneurs et les innovateurs marocains et internationaux, mais la préférence ira aux startups qui ont dépassé le “stade de l’idée”. Le programme ciblera en effet les startups possédant une preuve de concept, “POC”, ou un produit minimum viable, “MVP”. Elles ont jusqu’au 1er octobre 2019 pour faire parvenir leur candidature. S’agissant de la sélection, elle se fera selon l’impact potentiel de l’entreprise en termes de résultats, d’emplois, mais aussi au regard de la qualité de l’équipe et de la scalabilité (passage à l’échelle, NDLR) de la technologie déployée. « Nous tablons sur une centaine de candidatures, pour n’en retenir au final que 10 pour le programme d’accélération, » déclare Hicham El Habti, secrétaire général de l’UM6P. Le programme d’accélération démarrera alors à la mi-janvier 2020.

Le projet doit permettre aux entrepreneurs d’avoir accès à tout un écosystème constitué du réseau local et international des trois partenaires. Les entreprises retenues par le jury auront aussi la possibilité d’accéder à toutes les infrastructures de recherches de l’UM6P. Un “accès au financement à travers un ensemble de fonds d’investissement, de business angels nationaux et internationaux” est également promis. Objectif : accompagner ces startups pour faire mûrir leurs projets, à travers des laboratoires, des plateformes dédiées à des industries spécifiques comme le solaire, ainsi que des terrains d’expérimentations grandeur nature.

Les porteurs du programme Impulse sont actuellement en tournée africaine jusqu’au 1er octobre pour le promouvoir et rencontrer des startups continentales — notamment en Éthiopie, au Nigéria et en Côte d’Ivoire. Le programme se clôturera le 8 avril 2020 avec un “demo day” qui déterminera des startups gagnantes. Les vainqueurs partageront un prix de 250.000 dollars, soit plus de 2,4 millions de dirhams.

article suivant

Incendies en Amazonie: Bolsonaro, seul contre tous

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.