Sidérurgie: Maghreb Steel trop protégé?

Un avis public, diffusé le 24 mai par le ministère de l’Industrie, annonçait que, sur demande de Maghreb Steel, une enquête de sauvegarde sur les importations de tôles laminées à chaud sera ouverte. Une énième mesure de protection pour le sidérurgiste national, qui masque un problème structurel.

Par

TOUMI

L’Etat marocain s’apprête à prolonger sa protection de Maghreb Steel. Un avis publié le 24 mai annonçait en effet que le ministère de l’Industrie accepte la requête du sidérurgiste marocain d’instaurer des mesures de sauvegarde contre les importations de tôles laminées à chaud, un produit dont le seul producteur national est Maghreb Steel. Cette mesure viendra remplacer les mesures antidumping qui sont en vigueur depuis 2014. Ce dispositif de protection irrite aussi bien la Turquie, qui a déposée plainte auprès de l’Organisation mondiale du commerce (OMC), que les industriels nationaux, qui accusent Maghreb Steel de profiter de sa situation de monopole pour augmenter ses prix.

Les Turcs à l’affût

De fait, Maghreb Steel bénéficie de deux mesures de protection de la part de l’Etat marocain. D’abord, une mesure de sauvegarde contre les importations…

article suivant

Kelaat Mgouna : L'enfer des roses