Cent ans d’Alcazar

Cent ans d’Alcazar

À l’occasion du centenaire du cinéma l’Alcazar de Tanger, Nour-Eddine Saïl revient sur le rôle qu'a joué ce lieu dans la naissance de son amour du cinéma. De La Terre des Pharaons aux comédies de Cantinflas, en passant par les drames de Niazi Mustapha, promenade dans l'enfance d'un cinéphile.

Par

Bâti en 1913, l'Alcazar (qui compte près de 300 places) est au départ un théâtre. Avant d'être transformé, en 1917, en salle de cinéma Crédit: DR

L’accés à l’intégralité de cet article est réservé à nos abonnés

Abonnez-vous à partir de 10DH Déjà abonné ? Identifiez-vous
article suivant

Abdelmadjid Tebboune est le vainqueur des élections présidentielles

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.